Français Anglais Musée du compagnonnage à Tours
Musée du Compagnonnage
Musée du Compagnonnage
Imprimer

Le cuir et les textiles

Choisissez un autre chef-d'œuvre
Précédent
Botte Garibaldi, détail Escarpin de Méliès, détail Quatuor Collier de cheval Portrait de Jacquard en soie Anneau de corde sans fin
Botte Garibaldi, détail

Ce secteur d’activité comportait plusieurs compagnonnages de métiers que l’industrie et la mécanisation ont fait disparaître en partie, dont ceux des cordiers, tisseurs-ferrandiniers, chapeliers, tisserands, teinturiers, tailleurs d’habit, tondeurs de drap, tanneurs-corroyeurs, blanchers-chamoiseurs (mégissiers). Aujourd’hui sont encore représentés les compagnons cordonniers-bottiers, selliers-bourreliers, maroquiniers et tapissiers.
Le compagnon Pierre Capus dit Albigeois l’Ami des Arts a réalisé entre 1839 et 1865 des bottes sans coutures apparentes telle la botte mythologique (1849) et la botte Garibaldi. Celle-ci, fabriquée en 1865, est dédiée au héros de l’unification italienne. Elle est couverte de perles multicolores enfilées sur des cheveux de femme.

Botte Garibaldi, détail

Photo musée du Compagnonnage

Escalier à dessous coulissant
(1825)

Musée du Compagnonnage

8 rue Nationale
37000 Tours
Tél : 02 47 21 62 20

Escalier à dessous coulissant (1825) Plan d'accès
Contactez nous